Libération de la Haute-Saône

        LA LIBERATION DE LA HAUTE-SAONE

 

La libération du département de la Haute-Saône s’étend sur une période de 83 jours : du 8 septembre au 29 novembre 1944. Trois divisions américaines et deux corps d’armée française, qui deviendra la 1ère Armée, affrontent des éléments de la 19ème Armée allemande.

 

Les forces franco-américaines ont débarqué dans le Sud de la France le 15 août 1944 puis elles ont remonté la vallée du Rhône. Dés le 17 août, Adolf Hitler a donné l’ordre de repli à toutes les unités stationnées à l’ouest du Rhône afin qu’elles gagnent au plus vite la Trouée de Belfort. Les unités allemande battent en retraite mais pour échapper à la capture, mènent des actions retardatrices et parfois offensives.

 

Le 7 septembre, la 3ème Division US aborde la ville de Besançon. Le lendemain, elle franchit l’Ognon et pénètre en Haute-Saône. Deux autres Divisions progressent en direction de Port sur Saône et Villersexel. Le 2ème Corps de l’Armée B (français) se dirigent le long d’une ligne Langres-Jussey-Epinal.

 

Le 12 septembre, Vesoul est libéré presque sans combat : l’ordre républicain est alors rétabli par le Préfet-résistant Jean Thomassin. Le CDL (Comité Départemental de Libération) est installé dans ses bureaux. Le même jour, quelques Allemands sont capturés à Champlitte par les Français. Plus au sud des troupes américaines avancent en direction de Combeaufontaine. Le 13 septembre, le PC de la 1ère DB s’installe à Champlitte mais le manque de carburant ralentit le rythme de la bataille.

 

Le 14 septembre, les Français font jonction avec les Américains à Jussey et Port sur Saône. Scey sur Saône est libéré le même jour. Les Allemands ont néanmoins lancé diverses contre-attaques, comme par exemple à Pomoy ou Vy-lès-Lure. Lure et Luxeuil les Bains sont également libérés le 14. Au total, les deux tiers du département sont libérés en une dizaine de jours. Cependant vers le 20 septembre, les Allemands accentuent leur résistance à proximité de la Trouée de Belfort. En même temps les conditions météorologiques s’aggravent. Les combats font rage autour de Melisey , Ternuay, La Mer, Fresse, Servance….