La Voie de la Liberté 2006






Historique:

La Voie de la Liberté est une voie commémorant la victoire des Alliés et la libération de la France, de la Belgique et du Luxembourg pendant la Seconde Guerre Mondiale. Elle est matérialisée par une série de bornes kilométriques le long du réseau routier entre Sainte Mère-Eglise (borne 0)  et Utah Beach (borne 00) en Basse Normandie et Bastogne dans la province Belge du Luxembourg, marquant l'itinéraire suivie par le 3e armée américaine
commandée par le Général Patton.

Voici les villes et villages principaux traversés par la voie:

Sainte-Mère-Eglise (libérée dans la nuit du 5 au 6 juin 1944) est le point de départ
   marqué par la  borne du premier kilomètre.

Utah Beach (commun de Sainte-Marie du Mont), ville où a été effectué la prise du premier blockhaus ennemi, à quelques kilomètres de Sainte-Mère-Eglise et ou débarqueront les  jours suivants une grande partie des troupes américaines qui combattront en Normandie.

Cherbourg libérée le 26 juin 1944.

Carentan libérée le 12 juin 1944.

Saint-Lô libérée le 6 juillet 1944. Intégralement détruite par les bombardements alliées.
   Le Général Patton y lancera son offensive vers Avranches, vers la Bretagne et vers la Loire.

Avranches libérée le 30 juillet 1944, a subi la contre-attaque des Allemands. La percée américaine se nomme d'ailleurs la Percée d'Avranches.

Saint-Malo libéré le 16 août 1944, dont la vielle ville intra-muros a été pratiquement entièrement détruite.

Rennes libérée le 4 août 1944.

Angers libérée le 10 août 1944.

Le Mans libérée le 8 août 1944, important centre logistique allemand du front Ouest.

Chartres libérée le 18 août 1944.

Epernay libérée le 28 août 1944.

Reims libérée le 30 août 1944, l'Allemagne y signa la capitulation sans conditions le 7 mai 1945 au collège de la rue Jolicoeur, alors grand quartier Général d'Eisenhower.
    La salle de la Reddition est restée telle qu'elle était au moment de la signature.

Verdun devint, dès octobre 1944, un des deux plus grands centres de ravitaillement de l'armée américaine.

Nancy libérée le 15 septembre 1944.

Metz libérée le 19 novembre 1944.

Luxembourg libérée le 10 septembre 1944.

Arlon libérée le 10 septembre 1944.

Bastogne, enfin, est l'aboutissement de la Voie de la Liberté, après 1145 km depuis Sainte-Mère-Eglise. Elle fut libérée le 10 septembre 1944.   

Le 10 juillet 2006 fut donné le départ d'un rallye entre Sainte-Mère-Eglise et Bastogne. Plus de 100 véhicules et parfois plus de 200 personnes issues de toutes les nationalités France, Ecosse, Luxembourg, USA, Suisse, Allemagne, Belgique, participaient à cette manifestation.


                                Saluons la présence dans ce rallye de notre ami Christian