Présentation du camp Hillman

 

                                            

COLLEVILLE-MONTGOMERY

6 JUIN 1944

LE POINT FORTIFIE HILLMAN

 

A partir de 1942 au sud de la commune de COLLEVILLE-MONTGOMERY (qui s’appelât COLLEVILLE SUR ORME à cette époque) les Allemands ont construit un site fortifié de 18 emplacements bétonnés souterrains dénommé « HILLMAN », nom de code donné par les Anglais pour le débarquement.

 C’était le PC des défenses côtières commandé par le Colonel KRUG,

 

 

occupé par 150 hommes du 736e régiment de grenadiers. Les blockhaus enterrés à 4 mètres de profondeur et de 3,5 mètres d’épaisseur étaient munis de coupoles blindées de 30 à 40 cm d’épaisseur équipées de mitrailleuses. Ces emplacements bétonnés étaient tous munis d’un système de ventilation mécanique. Il y avait un réseau complexe de galeries et de tranchées entre les différentes positions souterraines qui contenaient les salles de contrôle du quartier général, le bureau des transmissions, la salle des repas et les quartiers de repos. Tous les points fortifiés étaient reliés par des lignes téléphoniques enterrées à 2 ou 3 mètres de profondeur.

 L’ensemble de la position étaient stratégiquement bien placé non seulement vers les plages du débarquement, mais aussi vers Saint-Aubin-d’Arquenay, au-delà de Ouistream et au nord de l’orne.

La zone de feu s’étendait à 600 mètres et plus dans plusieurs directions.

Hillman était en fait une véritable forteresse soutenant la comparaison avec des parties de la Ligne Maginot.

Cliquez sur ces lieux pour ouvrir les photos

  1 - Le Mémorial

  2 - La tranchée

  3 - P.C  (A)

  4 - Les cuisines

  5 - P.C (B)

  6 - Le puits

  7 - Le camp

  

 

 

Le 6 juin 1944, c’est au 1e bataillon du Suffolk Regiment qu’échut la lourde tâche de s’emparer de ces fortifications qui ne purent être prises que le 7 juin au matin. L’Etat Major Britannique avait sous estimé fortement la capacité de résistance de Hillman.

A l’heure actuelle des historiens admettent que la forte résistance du point fortifié Hillman fut un des éléments qui empêcha la 3e division d’infanterie Britannique de s’emparer de Caen dès le 6 juin au soir.

Dans les années après guerre ces emplacements souterrains furent peu à peu comblés de terre et de gravats, ce qui d’ailleurs a permis de les conserver en très bonne état.

 En 1989, une habitante de COLLEVILLE-MONTGOMERY, Madame LENAULD, propriétaire d’une des parcelles sur laquelle est implanté un des blockhaus, en fit don au  Suffolk Regiment. Un mémorial y a été installé, lequel a été inauguré en présence des vétérans du  Suffolk Regiment le 6 juin 1989, une association de COLLEVILLE-MONTGOMERY, « Les amis du  Suffolk Regiment » a entrepris bénévolement, et avec l’appui de la commune, de dégager plusieurs autre blockhaus dont le PC du Colonel KRUG. 

 

  Commémoration pour le 65ème anniversaire